· 

Teindre ses tissus & fournitures pour la lingerie

Et voilà un article que j'ai commencé à écrire il y a AU MOINS deux ans, et comme je reçois plein de questions sur ce sujet et que j'ai un peu de temps à tuer pendant que, justement, je suis en train de faire tremper des tissus dans un bain de teinture, je me suis dit qu'il était grand temps de le terminer.

 

Si depuis un an ou deux, les fournitures pour la lingerie sont de moins en moins difficiles à trouver, ça reste pas toujours évident de trouver tout dans les mêmes coloris. Mais heureusement, teindre ses fournitures pour la lingerie, c'est vraiment pas compliqué une fois qu'on a compris les principes de base. Petit disclaimer : je ne suis pas spécialiste de la teinture et encore moins scientifique, mais j'ai teint un paquet de tissus et d'élastiques avec des résultats variés : je vous parle donc seulement de mon expérience et de ce qui a fonctionné pour moi.

Ce qu'il est possible de teindre

Pour réussir une teinture, il faut déjà connaître son tissu, c'est à dire savoir de quoi il est composé. Cela permet de choisir la teinture adaptée au tissu ainsi que le bon adjuvent. Le plus simple étant de regarder l'étiquette qui vous donnera la composition exacte du textile... Mais si jamais vous n'avez plus l'étiquette, il existe un moyen bien pratique : identifier la composition d'un tissu en brûlant un petit morceau. La réaction des fibres au feu sont différentes pour chaque textile. Je vous conseille cet article, mais il y en bien d'autres sur internet. Je ne vais parler ici que des fibres que l'on trouve en  lingerie.

 

Les fibres faciles à teindre :

- les matières naturelles : soie, coton...

- Le polyamide (nylon) est une petite éponge à teinture. On croit que comme c'est une fibre synthétique, c'est dur à teindre, mais pas du tout, c'est la plus facile de toutes !

 

Les fibres difficiles à teindre :

- Le polyester

 

Les fibres qui peuvent se teindre, mais peuvent aussi réserver des surprises :

- Les fibres artificielles (viscose, modal...) peuvent généralement se teindre sans problèmes. Les seules "mauvaises" surprises sont dues, généralement, à une composition floue du tissu.

- Les textiles en fibres mélangées, lorsque les fibres principales ne se teignent pas de la même manière. Par exemple, un mélange coton / polyester.

 

Pour les textiles en fibres mélangée : 

  • Utilisez la teinture adaptée aux fibres composant la plus grande partie du tissu.
  • Si les fibres sont à proportions égales et demandent des teintures différentes, commencez par teindre la matière la plus difficile à teindre, il est possible que l'autre fibre plus "facile" accepte la teinture de l'autre. Par exemple, un textile en polyester et polyamide (nylon) : utilisez de la teinture pour polyester .

 

Vous pouvez également teindre les élastiques sans problèmes ; les fermetures à agrafes; le passe-baleine... TOUT. Tant que vous utilisez la teinture adaptée à la fibre. Même les anneaux, régleurs, fermetures de bikini... Si ces derniers sont en plastique !

Sur quelles couleurs peut-on faire une teinture ?

La couleur de base de votre tissu

Pour obtenir une couleur fidèle à celle de la teinture, votre tissu ou votre élastique doit être de préférence non teinté, non blanchit. On trouve parfois des fournitures "prêtes à teindre" donc qui n'ont pas subi de blanchissage et qui sont généralement de couleur écrue. Mais vous pouvez aussi teindre sur du blanc, évidemment, tout en gardant en tête que parfois, les produits utilisés pour blanchir le tissu vont un peu empêcher la teinture de prendre correctement. C'est rare, mais ça arrive ! Donc si vous avez le luxe du choix : prenez du prêt à teindre.

 

Teindre des blancs et des écrus en même temps

Ensuite, si vous comptez teindre plusieurs tissus / fournitures dans la même couleur, par exemple de la marquisette, de la dentelle et des élastiques : prenez tout en blanc, ou tout en écru. Si vous avez du blanc et de l'écru, la couleur finale sera différente, parce que la couleur de base sera différente. Si vous n'avez pas le choix, teignez les coloris écrus plus foncés, ça "passe" beaucoup mieux visuellement.

 

Teindre sur des tissus colorés

En théorie, vous pouvez teindre un tissu qui a déjà été teint auparavant. En théorie. En pratique, c'est plus compliqué. Déjà, la teinture ne va fonctionner que sur une base plus claire -si vous avez déjà teint vos cheveux, vous connaissez le principe. Ensuite, la couleur de base va se mélanger à la teinture... Et donner une nouvelle couleur. C'est la théorie des couleurs de base, si vous vous souvenez de vos cours d'arts plastiques du collège. Par exemple, si vous utilisez une teinture bleue sur un tissu jaune, vous aurez du vert. Si vous teignez en rose sur un tissu bleu, vous aurez du violet... Etc. Toutefois, notez que la teinture ne fonctionne pas tout à fait comme de la peinture, parce que les produits utilisés pour teindre votre tissu la première fois vont venir interférer avec votre teinture : donc si vous n'aurez jamais du rouge en teignant du bleu sur un tissu jaune, il est possible de votre tissu ne ressorte pas exactement du vert que vous aviez prévu.

Les types de teintures

Mon premier conseil est d'oublier d'emblée les teintures de supermarché, que l'on met directement dans le tambour de la machine à laver. Il vaux mieux utiliser des teintures poudres ou liquides qui s'utilisent à la main OU en machine et que vous pourrez doser plus précisément.

Ensuite, je ne parlerais pas ici des teintures naturelles parce que je n'y connaît pas grand-chose sur le sujet !Il existe différentes teintures qui sont adaptées aux tissus et aux élastiques que l'on utilise en lingerie. Voici les plus courantes :

 

 

- Teinture Dylon multi-usages à chaud

Pour les fibres naturelles, artificielles et le nylon.

Présentation : Poudre, en petit sachet, en capsule, ou en pot. Il existe de nombreux coloris, et la plupart du temps ils se mélangent bien entre eux. Elle teint très bien les matières indiquées mais surtout, elle fonctionne bien à basse température et sur les textiles mélangés. Elle s’utilise avec du sel ou du vinaigre (je vous parle de ça un peu plus loin) Il est recommandé d'utiliser un fixateur après la teinture.

 

- Teinture Rit pour laine, coton et nylon

Elle existe en poudre ou liquide, et quelle que soit la forme, elles fonctionnent à peu près pareil et avec des résultats équivalents.  Les coloris obtenus sont fidèles.  Comme pour la Dylon il faut ajouter du sel / du vinaigre et il est recommandé de fixer la teinture.

 

- Teinture Jacquard Acide

C'est une teinture en poudre, pour la laine, le coton, et le nylon. Il y a moins de coloris disponibles que les autres, en revanche, les teintes se mélangent très bien entre elles.D'ailleurs je n'ai jamais acheté d'autre couleurs que les primaires que j'ai mélangées entre elles. Comme son nom l'indique, c'est une teinture qui fonctionne avec de l'acide, donc du vinaigre blanc tout bête, ou de l'acide chlorhydrique en très petite quantité.Le pot est très petit, et est un peu plus coûteux que les précédentes...  Mais il faut tellement peu de teinture à chaque fois que finalement, un pot dure bien longtemps et c'est en fait la plus économique de toutes. Le rendu des couleurs est vraiment magnifique : on peux obtenir des roses fluos, des noirs bien profonds...

 

-Idye Poly

C'est une teinture en poudre, pour polyester. Je ne comprend pas trop l'engouement pour cette teinture, mis à part que c'est la seule qui teint le polyester. Mais c'est bien son seul avantage. Les principaux problèmes sont que les couleurs obtenues ne sont pas très fidèles ( j'ai eu du violet avec une teinture... rouge)

Les adjuvants et fixateurs

Les adjuvants servent à aider la teinture à pénétrer dans les fibres. Le fixateur, comme son nom l'indique, à fixer la teinture. Cela dépend de la teinture que vous utilisez mais de manière générale, et pour les marques citées plus haut :

 

- On rajoute du sel ( du gros sel tout bête ) pour les matières végétales et artificielles (coton, viscose)

- Et du vinaigre blanc pour les matières animales (soie)  et le polyamide. On peut remplacer le vinaigre blanc par un peu d'acide chlorhydrique (je n'ai jamais tenté parce que pour être honnête, ça me fait peur d'avoir ça chez moi + je ne sais même pas si on a le droit d'en acheter ? )

- Pour les quantités, elles dépendent de votre teinture et de la quantité de tissu à utiliser. Pour le sel, c'est généralement autour de 125g pour 500g de tissu et 10L d'eau ; pour le vinaigre c'est environ 25 cl pour 500g de tissu et 10L d'eau.

 

Une fois la teinture terminée, il est recommandé de la fixer. Je dit bien recommandé parce que si vous n'utilisez pas de fixateur, votre teinture ne va pas complètement se barrer au premier lavage. MAIS le fixateur permet de bien fixer les couleurs et d'éviter qu'elles ne dégorgent au fur et à mesure des lavages, et elle rend la couleur plus uniforme (ce qui est un mystère pour moi, vu qu'on ajoute le fixateur après avoir rincé la teinture. Mais à chaque fois que j'ai voulu zapper l'étape fixation, mes couleurs étaient moins uniformes, et j'ai eu beaucoup plus de tâches)

Vous pouvez fixer vos couleurs en faisant un bain de sel, de vinaigre(selon votre fibre)  ou de fixateur spécial teinture. J'utilise le fixateur DEKA et il fonctionne nickel. Le bain au vinaigre / au sel marche bien aussi, mais il faut vraiment laisser très longtemps et je n'ai pas la patience pour ça.

Les couleurs pastels et les couleurs vives

Pour obtenir de belles couleurs qui correspondent à ce que vous souhaitez,  il faut comprendre que la couleur d'une teinture réagit à  plusieurs choses :

  • La chaleur
  • La concentration de la teinture
  • Le temps de pose
  • Et l'adjuvant (sel, vinaigre)

Donc, plus il y a de teinture, de chaleur (jusqu'à 60° pour les matières naturelles et 70° pour les matières synthétiques) d'adjuvant et de temps de pose, plus votre couleur sera profonde et uniforme. Donc, on ajuste ces paramètres en fonction des résultats obtenus :

  • Pour des tissus difficiles qui ne prennent pas bien la teinture, on va mettre plus de chaleur, plus de sel/vinaigre, plus de teinture, et on va laisser tremper plus longtemps.
  • Pour les tissus qui prennent "trop" bien la teinture (si si ça arrive je vous jure) ça peux être problématique, parce que si vous laissez le tissu pas assez longtemps, la couleur ne va pas être très uniforme et potentiellement ne va pas bien être fixée. Dans ce cas, il vaux mieux mettre très très peu de teinture, mais laissez le tissu plus longtemps.
  • Pour des couleurs pastels : idem, il faut mettre très, très, très peu de teinture pour que le tissu aie le temps de bien s'imprégner de tout ça ; mettre l'eau à 40° quitte à augmenter la température ensuite.
  • Pour des vrais noirs : mettre BEAUCOUP de teinture (pas en dessous de ce qui est recommandé sur l'emballage) et laisser tremper très longtemps. Personnellement, je laisse tremper dans l'eau bien chaude - 60° environ - puis je coupe le feu et je laisse ça tremper tranquillement quelques heures. Si votre noir n'est pas assez profond :  si il tire vers le marron, rajouter du bleu marine / si il tire vers le kaki, rajoutez du rouge / si il est juste trop gris : plus de teinture, plus d'adjuvant et laissez poser très longtemps.

Sachez qu'il est plus facile de teindre dans une couleur vive que dans une couleur pastel : si vous utilisez une teinture rouge vif, vous pouvez laisser votre tissu tremper plus longtemps que prévu, vous aurez toujours du rouge vif. Pour les pastels, on utilise une couleur diluée, donc il faut surveiller ça de près car si vous laissez la teinture trop longtemps, votre couleur ne sera plus pastel du tout. 

Quelle température pour mon tissu ?

Une température trop basse va empêcher la teinture de prendre, et une température trop haute va abîmer les fibres. La plupart des marques vous recommanderont la température idéale pour le type de tissu utilisé. Toutefois, sachez que la température de l'eau doit être entre 40 et 70°, 80° max pour le coton. Les meilleurs résultats étant obtenus à 60° et ceci quel que soit le type de textile utilisé. Et non, vous n'allez pas bousiller votre tissu avec une teinture à 60°, même si vous devez le laver à 30° . Ce qui abîme les fibres, c'est l'usage prolongé / répété de trop hautes températures, les trop grandes différences de températures, et l'eau bouillante.

 

Et si vous n'avez pas de thermomètre :

 

- L'eau est à 40° lorsqu'elle est chaude mais que vous pouvez encore mettre votre main dedans, un peu comme un bain chaud.  (évidemment, ne plongez pas votre main directement dans l'eau. Passez d'abord la main au-dessus et si la vapeur commence à picoter sans avoir la main dans l'eau, c'est que c'est trop chaud)

 

- L'eau est à 60° lorsque de toutes petites bulles commencent à se former au fond de la casserole.

 

- L'eau est à 80° lorsque les bulles sont plus grosses et que ça commence à faire un peu de bruit dans votre casserole.

 

- Lorsque vous avez de grosses bulles ou que l'eau commence à faire beaucoup de bruit... C'est trop chaud pour la teinture.

 

On chauffe généralement l'eau sur des plaques / une gazinière, mais si l'eau du robinet est très chaude chez vous, ça fonctionne également. A préférer toutefois pour les tissus qui se teignent rapidement, si l'eau n'est pas sur le feu, elle va refroidir rapidement.

Mélanger les teintures

La plupart des teintures peuvent se mélanger entre elles pour obtenir de nouvelles couleurs. Utilisez toujours la même marque de teinture entre elles et faites TOUJOURS des essais. Pourquoi ? Parce que la teinture ne réagit pas vraiment comme de la peinture. Avec de la gouache par exemple, vous mélangez le jaune et le bleu pour avoir du vert, et la couleur que vous avez sous les yeux sera exactement celle qui sera sur votre papier.

En teinture, la couleur de votre mélange ne sera pas forcément celle de votre tissu : toutes les couleurs ne prennent pas de la même manière. Certaines demandent  plus de temps que d'autres. Donc pour avoir un beau vert, vous devrez peut-être mettre beaucoup plus de bleu que de jaune, parce que le jaune va prendre beaucoup plus rapidement que le bleu. J'ai aussi essayé de teindre "par étapes" c'est à dire d'abord en jaune, puis en bleu. Ça ne change pas grand-chose et ça prend 2 fois plus de temps, donc ça n'a pas grand intérêt.

  • Commencez par préparer un concentré de teinture dans vos couleurs de base : un concentré pour le jaune, un concentré pour le bleu (par exemple, pour du vert) (plus bas dans le pas à pas vous verrez comment faire votre concentré)
  • Dans un autre contenant, mélangez le jaune et le bleu jusqu'à obtenir la teinture voulue.
  • Faites un test sur votre tissu et rajoutez du jaune / du bleu jusqu'à avoir le résultat souhaité.  

Teindre des tissus différents dans la même couleur

Si vous voulez teindre des élastiques et des tissus de types différents mais dans la même couleur, sachez que tous les tissus / élastiques ne prennent pas la teinture de la même manière. Donc on ne va pas forcément tout balancer en même temps dans le bain de teinture... Pour cela faites un test :

 

  • Préparez votre concentré de teinture ;
  • Versez en un peu dans un bocal vide et propre avec de l'eau chaude (mais pas trop)
  • Rajoutez en même temps un bout bout de vos tissus et de vos élastiques. Laissez reposer quelques minutes puis rincez tout ça et laissez sécher.
  • Faites votre teinture en ajoutant en premier les tissus ou élastiques les plus clairs, et en dernier ceux qui étaient les plus foncés.

Teindre les fermetures à agrafes, anneaux,régleurs...

Quand je vous dis que vous pouvez TOUT teindre ! Les fermetures à agrafes, les anneaux et régleurs en plastique OU en métal émaillé peuvent être teints avec les mêmes teintures. En revanche la marche à suivre est un peu différente.

 

  • Pour les fermetures à agrafes, préparez dans un récipient un mélange de concentré de teinture, de vinaigre blanc et d'eau chaude.  Ne lésinez pas sur le vinaigre ;-) La teinture ne doit pas être trop concentrée, sauf si vous teignez en noir.
  • Mouillez bien toutes les parties en textiles. Mettez vos fermetures dans le récipient, mélangez bien (elles doivent rester immergées) et laissez reposer plusieurs heures. Si besoin, au bout de quelques heures, transvasez le tout dans un récipient et faites chauffer , rajoutez de la teinture, et du vinaigre.

  • Les fermetures doivent rester plus longtemps dans la teinture peu concentrée, car si la partie textile des fermetures se teint souvent rapidement, les parties en métal émaillé ont besoin de plus de temps.

  • Pour les anneaux, régleurs etc : préparez votre mélange dans un petit récipient avec un couvercle. faites-les tremper plusieurs heures en secouant régulièrement.

Comment teindre ses fournitures, pas à pas

Et voici donc la partie qui vous intéresse vraiment !

 

  • Ce dont vous aurez besoin :

- De la teinture

- Un pot en verre propre et vide

- Quelque chose pour mélanger (une vieille cuillère de cuisine)

- Un peu d'eau bouillante

- Un grand contenant qui ne soit pas en aluminium et qui va sur le feu (sauf si vous utilisez l'eau du robinet) Et que vous n'utiliserez que pour faire de la teinture.... Notez que si votre contenant est en émail, celui si va se colorer aussi. Votre contenant doit être assez grand pour ce que vous voulez teindre puisse bouger librement quand vous mélangez.

- Des plaques ou une gazinière ;

- Des gants et éventuellement un masque ;

- De quoi protéger votre espace de travail ;

- Si possible un autre contenant vide pour transvaser vos tissus sans en mettre partout;

- Et une pièce que vous pouvez bien ventiler.

 

Commencez par protéger votre surface de travail (la teinture, ça tient très bien aussi sur les tables en bois, les plans de travail, certains carrelages ) ; mettez des gants, parce que même une infime trace de poudre de teinture sur les mains laisse des tâches indélébiles de partout. Et surtout, ouvrez les fenêtres pour bien ventiler la pièce.

  • Étape 1 : Lavez / mouillez vos fournitures

- Commencez par bien mouiller les fournitures que vous souhaitez teindre. Elles ne doivent pas être humides, mais vraiment trempées. Les fibres déjà mouillées prennent bien mieux la teinture !

 

- Elles doivent avoir été lavées pour retirer tous les éventuels apprêts du tissu. Si ce n'est pas le cas, lavez-les à l'eau tiède avec de la lessive et rincez-les, mais pas trop: il faut qu'il reste un tout petit peu de lessive ( ça aide à neutraliser le calcaire et à rendre les fibres textiles plus absorbantes. )

 

  • Étape 2: préparez un concentré de teinture

Cette étape est hyper importante! Ça aide vraiment à avoir une couleur uniforme et sans tâches.

 

- Dans un pot en verre, délayez une cuillère à café de teinture (quelle que soit la marque, je commence toujours par une cuillère à café ce qui est largement suffisant la plupart du temps) avec environ 25cl d'eau BOUILLANTE. Mélangez bien, jusqu'à ce que la teinture soit parfaitement diluée.

 

- Notez que vous pourrez réutiliser ce concentré pendant quelques temps, le mieux étant de rajouter un peu d'eau bouillante à chaque fois que vous voulez le réutiliser.

 

  • Étape 3 : Préparer le bain de teinture

- Remplissez d'eau votre contenant et mettez sur le feu. Comptez environ 5L d'eau pour 1 mètre de tissu, 1,50 pour des tissus très fins. Ajoutez le gros sel maintenant si vous faites votre teinture au sel. Si vous faites une teinture au vinaigre attendez un peu (simplement parce que le vinaigre dans de l'eau chaude ça sent très fort, donc autant le mettre le plus tard possible) Si votre eau est très calcaire et que vous faites une teinture au sel, mettez un peu de vinaigre blanc dans l'eau quand même.

 

- Faites chauffer l'eau jusqu'à 60°. Notez que si l'eau du robinet est assez chaude chez vous, vous pouvez directement mettre l'eau du robinet sans faire chauffer.

 

- Ajoutez le concentré de teinture : mettez en très peu si vous voulez des couleurs pastels et beaucoup pour des couleurs profondes. Dans tous les cas, mieux vaut en mettre peu et en rajouter ensuite.

 

- Baissez le feu de manière à garder votre bain de teinture à la même température,  mélangez bien. Ajoutez le vinaigre à ce moment là si vous en utilisez. Si vous utilisez du sel, vérifiez qu'il soit dissout.

 

  • Étape 4 : teigniez !

- Ajouter vos tissus / élastiques et mélangez bien. Ils doivent pouvoir bouger librement et doivent être entièrement recouverts. Continuez à mélanger régulièrement pendant environ 5 minutes - ou moins si vous utilisez un textile qui prend la teinture très rapidement.

 

- Au bout de 5 minutes, sortez un petit bout de tissu et passez le rapidement sous l'eau tiède pour voir comment prend la teinture.

  • Si la couleur est un peu trop claire,  laissez la encore quelques minutes (au rinçage et au séchage la couleur va s'éclaircir dont le résultat "mouillé pas rincé" doit être un peu plus foncé)
  • Si la couleur est déjà plus foncée que ce que vous souhaitez, rincez là jusqu'à ce que l'eau soit claire ; puis lavez-là avec de l'eau chaude et un peu de lessive, avant de la fixer, pour faire partir le plus de teinture possible. PRincez à nouveau et passez au fixateur.
  • Si la couleur est beaucoup trop claire, attendez encore 5 minutes, refaites le test. Si la couleur est toujours trop claire, allez à l'étape "rajouter de la teinture"
  • Si vous teigniez plusieurs textiles différents, même si ils ont la même composition et que vous allez donc utilisez le même bain de teinture, celle ci ne va pas forcément prendre de la même manière sur tous vos tissus. Donc, on commence par mettre très peu de teinture dans le bain, et on teint en premier les tissus "éponge à teinture". Une fois qu'ils ont la couleur souhaitée, retirez-les du bain, rajoutez de la teinture puis passez au tissu plus difficile.
  • Pour les élastiques : ils prennent bien la teinture mais sont plus difficiles à teindre uniformément. Laissez tremper longtemps dans très peu de teinture pour que celle-ci aie bien le temps de s'imprégner et n'oubliez pas le sel ou le vinaigre.
  • Rajouter de la teinture

Si votre teinture est beaucoup trop claire, pas de panique :

 

- Retirez vos tissus / élastiques du contenant;

- Rajoutez du concentré de teinture à votre bain de teinture, mélangez bien.

- Remettez vos tissus dans le bain de teinture.

- N'ajoutez pas la teinture directement dans le bain avec les tissus, la teinture ne prendras pas uniformément.

 

  • Étape 5 : rinçage

- Rincez vos tissus à l'eau tiède jusqu'à ce que l'eau soit complètement claire. Oui, ça peux prendre un petit moment...

 

  • Étape 6 : fixation

Cette étape est optionnelle mais recommandée et surtout pour les couleurs très claires, ou alors pour le noir si vous souhaitez qu'il le reste :-)

 

- Diluez votre fixateur selon les quantités indiquées ( pour le Deka, j'utilise environ un bouchon pour 5 litres d'eau ) avec de l'eau tiède.

- Rajoutez vos tissus / élastiques et brassez quelques temps puis laissez reposer au moins 20mn. La couleur va sans doute un peu dégorger entre temps, c'est normal !

- Le temps de pose terminé, NE RINCEZ PAS VOS TEXTILES. Essorez-les, puis laissez les sécher.

- Si vous ne voulez pas utiliser de fixateur, laissez reposer tout ça dans un mélange d'eau et de vinaigre blanc ( environ 2/3 d'eau pour 1/3 de vinaigre). Procédez de la même manière, mais laissez tremper quelques heures, voire toute une nuit.

 

Et voilà, maintenant vous en savez autant que moi sur la teinture !

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Marylin (vendredi, 12 juillet 2019 09:01)

    SUPER ARTICLE !!! MERCI MILENA �